Couronne des Rois aux écorces d’oranges confites

Noter l'article :
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles6 étoiles7 étoiles8 étoiles9 étoiles10 étoiles (1 vote(s), moyenne : 9,00 sur 10)
Loading...

2016-01-10_1452434106

J’essaye de ne pas perdre le fil et continue donc à publier quelques recettes de mon petit stock :-p

Même si je suis encore en décalage, je ne suis pas tout à fait à la ramasse car des galettes on en voit encore dans les supermarché !

Et vous allez me dire :

« Quel est le rapport? »

Voyons voyons !

L’épiphanie bien sûr ! 

On y trouve les fameuses galettes traditionnelles mais aussi ces « petites » couronnes des Rois briochées :-)

Comme ça ceux qui sont lassés par la galette peuvent aussi participer à ce « jeu » de la fève via cette belle couronne !

Et tout comme la galette, on peut la faire selon ses envies.

Pour cette fois, ce sera une version plutôt fruitée avec ses écorces d’oranges confites.

Après coup (une fois cuite …) je me suis dis que j’aurai pu rajouter des pépites de chocolat pour donner encore plus de gourmandises :-p

Mais bon j’étais déjà bien assez concentrée pour ne pas oublier d’y ajouter la fève au dernier moment (le truc trop bête), alors on ne peut pas penser à tout ! :-)

Allez, trève de bavardage, passons aux choses sérieuses !

Et juste avant, un petit tour sur le site où j’ai trouvé cette belle recette :

http://accrogourmandise.canalblog.com/archives/2013/01/23/26203275.html

La recette est proposée en utilisant une machine à pain. Pour ma part, j’ai juste utilisé le Kitchenaid pour m’assurer un bon pétrissage de la pâte. Mais la recette est réalisable aussi à la main. Il vous faudra juste davantage de force et de patience.

Pour un moule à savarin de 20 cm de diamètre (non utilisé dans la recette originale mais bien pratique pour garantir une forme bien ronde!) :

  • 200 ml de lait
  • 1 cuillère à soupe d’arôme de fleur d’oranger
  • 40 g de beurre mou
  • 2 oeufs entiers
  • 1 cuillère à café de sel
  • 60 g de sucre en poudre
  • 30 g de maïzena
  • 480 g de farine
  • 1 sachet de levure boulangère instantanée (vendue en grande surface)
  • 150 g de lamelles d’oranges confites
  • 1 jaune d’oeuf (dorure)
  • sucre perlé
  • pépites de chocolat (pour les gourmands : selon vos goût pour le dosage)

Dans le bol du robot, mettre le lait, la fleur d’oranger, le beurre, les oeufs entiers, le sel, le sucre, la maïzena, la farine et la levure (ouuuuufff c’est fini :-p).

Equiper le robot de la feuille et actionner sur vitesse 2 jusqu’à ce que le tout s’amalgame un peu puis passer au crochet pour finir le pétrissage (compter 5 minutes en tout).

20160110_102425 20160110_102747

A la main : on pétrit pétrit pétrit pétrit … durant 10 bonnes minutes. La pâte doit être élastique sans trop coller à vos mains (il faut pouvoir la manipuler sans qu’elle s’accroche à nous :-p).

Préchauffer le four à 40°C.

Réserver 10 lamelles d’oranges confites puis couper le reste en petits morceaux.

20160110_103539 20160110_103852

Quand la pâte est bien pétrit, ajouter les pépites d’oranges confites (et pépites de chocolat si vous voulez en mettre).

20160110_104634

Disposer ensuite votre bol couvert d’un torchon, dans votre four préchauffé à 40°C et laisser reposer pendant 1h30.

Le temps écoulé, la pâte a dû gonfler :

20160110_121908

Déposer le pâton sur un plan de travail fariné et dégazer (chasser l’air avec la paume de votre main : cela prend 30 secondes).

20160110_122121

Laisser reposer de nouveau 10 minutes dans votre four et le bol recouvert de votre torchon.

Pour le façonnage, utiliser votre moule à savarin ou façonner soi-même en forme de couronne.

20160110_123953

Laisser reposer une dernière fois pendant 1 h (toujours dans le four).

20160110_134057

(elle a encore bien gonflée)

Préchauffer le four à 190°C quand l’heure est écoulée.

Insérer la fève et badigeonner la couronne avec le jaune d’oeuf dilué dans 1 cuillère à café d’eau.

Disposer les lamelles d’oranges confites et saupoudrer de sucre perlé.

20160110_134817

Enfourner pendant 30 minutes (grand max !).

20160110_134832

A mi-cuisson (ou 10 minutes avant la fin : selon la puissance de votre four), recouvrir d’un papier d’aluminium pour éviter qu’elle noircisse de trop).

Et voilà, c’est prêt !

Démouler sur une grille dès la sortie du four et laisser tiédir avant de déguster.

Elle peut très bien être faite la veille pour le lendemain pour un petit déjeuner entre collègues ;-)

Bonne gourmandise !

2016-01-10_1452434393

Alors qui est le Roi (ou la Reine) ? ;-)

2016-01-10_1452434239

Partager :

Vous avez testé cette recette ?

Laissez un commentaire :-)