Les sablés auréolés de leur couche de chocolat noir

Noter l'article :
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles6 étoiles7 étoiles8 étoiles9 étoiles10 étoiles (1 vote(s), moyenne : 8,00 sur 10)
Loading...

IMG_20130714_163632

Attention : EXCEPTION !!

J’ai longuement hésité à vous publier cet article :-)

Je vous vois venir : « ba d’accord c’est pas trop dans la thématique du blog, les sablés c’est pas ce qu’il y a de plus légers »

:-p

Effectivement !  Donc, à ma décharge, je dirai qu’après recherche je peux me féliciter d’avoir pratiquement réduit de moitié la quantité de matières grasses « pures » de ces fameux « Sprits ». Car oui, à la base je voulais fais des Sprits. Alors, 

– oui le visuel ne ressemble pas du tout à cela

– oui on utilise du beurre et non de l’huile

– et oui … je ne sais plus quoi dire :-)

Le fait est que parfois, il faut le reconnaître, la matière grasse apporte son plus, notamment du croquant.

Donc pour ne pas non plus sombrer dans la culpabilité à chaque bouchée, c’est simple : on n’en prends moins et plutôt le matin ;-).

Faut bien se faire plaisir dans la vie :-p

Et repensez-y : à la louche, près de 15 g lipides contre plus de 30 g pour 100 g de Sprits original : c’est déjà mieux non?! ;-)

En tout cas, Monsieur s’en fiche bien de ces petits rapports, lui du moment que c’est bon … Et ça à l’air :-)

Je dédierai donc les autres articles « extras » à mon chéri et ses envies :-p

Passons à la confection pour enfin passer à la dégustation !

Tout d’abord, le site sur lequel j’ai repris cette idée :

http://lescrocsduloupinet.blogspot.fr/2011/06/spritz-moelleux.html

N’ayant pas de beurre, je dirai même « jamais », j’ai voulu faire mon expérience avec de l’huile dans les même proportions.

Pour 12 sablés : (sachez que chaque biscuit faisait près de 30 g. Autant dire qu’ils sont consistants. Il est donc possible d’en faire davantage en plus petit et donc moins gras en une fois ;-). Après, à la fois … on en mange un et c’est bon :-p).

200 g de farine

50 g de poudre d’amande

1 sachet de levure chimique

90 g de sucre

1 oeuf

65 g d’huile d’olive (approximativement car à la fin j’ai dû en rajouter à la cuillère car la pâte n’était pas terrible)

1 sachet de sucre vanillé

50 g de chocolat noir

Préchauffer le four à 200°C.

Mélanger la farine, la levure et la poudre d’amande.

Dans un autre saladier, mélanger les sucres avec l’oeuf puis ajouter l’huile. Mélanger de nouveau.

Verser le mélange farine / amande / levure  sur le mélange liquide et mélanger afin d’obtenir un mélange « sablonneux ».

Tapisser la plaque à pâtisserie de papier sulfurisé et y déposer des tas de pâte, soit, à l’aide d’une cuillère à soupe si vous voulez de gros biscuits comme sur la photo, soit avec une cuillère à café pour plusieurs biscuits plus petits (et donc faire durer le plaisir ;-)).

Espacer chaque tas même si les miens ne se sont pas davantage étaler (sait-on jamais!).

IMG_20130714_154850

Enfourner pour environ 10 minutes (moi c’était 9 pile : le but étant de ne pas que le biscuit brunisse de trop).

Déposer sur une grille à pâtisserie et laisser refroidir.

IMG_20130714_155937

Pour les gourmands : faire fondre le chocolat noir au bain marie puis l’étaler sur les biscuits refroidis.

Suggestion de mon chéri : mettre un peu plus de chocolat. On peut donc imaginer de faire moitié / moitié plutôt que l’auréole mais après chacun fait selon ses envies ;-).

Laisser encore refroidir si vous ne voulez pas vous retrouvez les mains pleines de chocolat ;-).

IMG_20130714_192800

Bon appétit bien sûr !

PS : se conservent très bien dans un tupperware tapissé d’une feuille de papier sulfurisé !

Partager :

Vous avez testé cette recette ?

Laissez un commentaire :-)