Pains viennois et leurs pépites de chocolat

Noter l'article :
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles6 étoiles7 étoiles8 étoiles9 étoiles10 étoiles (1 vote(s), moyenne : 8,00 sur 10)
Loading...

2015-10-24_1445696376

Comme promis, j’ai retesté la recette car la 1ère fois, rappelez-vous, j’avais obtenu davantage des flûtes bien fines plutôt qu’un pain viennois :-p 

IMG_20130914_180439

Même si j’admets qu’une fois encore le résultat n’est pas encore au top, il y a de l’amélioration !

Je trouve que toutes les recettes de pains en soit sont assez difficiles à réaliser car la pâte ne lève jamais comme on veut :-p

Il faut dire aussi que j’utilise de la levure boulangère déshydratée, je ne suis pas certaine que cela soit le meilleur mais bon ça dépanne !

MAIS l’avantage que j’ai eu dans ce nouvel essai, c’est que j’ai utilisé le kitchenaid pour bien pétrir la pâte et là, y a pas à dire on se fatigue moins :-p

Et puis au final le résultat est plutôt satisfaisant car la pâte a mieux levée que la 1ère fois :-).

Trempés dans un bon chocolat chaud ou autre boisson chaude, ces petits pains mettront tout le monde d’accord ;-).

Un petit extra qu’on se permettra avec modération.

Mais avant de se mettre aux fourneaux, un petit clin d’oeil au site où j’ai pioché la recette :

http://cuisine.journaldesfemmes.com/recette/316047-mini-baguettes-viennoises

Donc pour ceux qui réussiront la recette initiale, vous aurez la chance de déguster des baguettes ! Pour les autres, vous vous contenterez comme moi, de flûtes lors de mon 1er essai :-p

Pour 4 flûtes :

260 g de farine (j’ai rajouté 1 càs après l’incorporation du beurre car la pâte collait de trop)

15 cl de lait

1 cuillère à soupe de sucre

1/2 cuillère à café de levure boulangère SECHE INSTANTANEE

(après recherche dans mon fameux livre de BTS, et oui finalement j’ai bien fait de le garder… Je pense avoir trouvé l’explication au fait que j’ai obtenu des flûtes et non des baguettes :-p : la LEVURE ! Car il y a la levure sèche à réhydrater et la levure sèche instantanée qui ne nécessite pas de réhydratation !

Et oui il suffisait de lire et non de suivre bêtement la recette du site. La levure boulangère achetée en supermarché est instantanée et s’incorpore directement à la farine. Donc maintenant que vous savez, ne faites pas la même erreur et ça devrait aller ;-)).

30 g de beurre mou

65 g de pépites de chocolat

(suggestion : rajouter des demi-carrés de chocolat tout le long des flûtes, soit environ 6)

2 pincée de sel

Nous passons donc logiquement cette 1ère étape que je maintiens néanmoins dans l’article car comme le dit si bien le dicton :

« On apprends en faisant des erreurs » ;-)

Verser une cuillère à soupe de lait dans un bol et le réchauffer quelques secondes au micro-onde.

Délayer une pincée de sucre dans le lait tiède.

Verser la levure et laisser « mousser » 10 minutes. (perso cela n’a pas vraiment moussé…)

Cela commence donc réellement ici :

Tamiser la farine au-dessus d’un saladier.

IMG_20130914_132556

Creuser un puit au centre et y verser la levure à mélanger avec la farine.

Ajouter le sucre, le sel et les 15 cl de lait.

Mélanger avec une cuillère en bois pour amalgamer le tout.

IMG_20130914_133510

Réchauffer le beurre coupé en morceaux quelques secondes au micro-onde afin qu’il se ramolisse.

IMG_20130914_133713

Ajouter le beurre et mélanger légèrement avec la cuillère en bois.

IMG_20130914_133824

Déposer la pâte sur le plan de travail légèrement fariné.

L’étirer avec les deux paumes de mains, de gauche à droite. La replier sur elle-même et répéter l’opération pendant environ 15 minutes.

La pâte doit être homogène, élastique et ne doit plus coller aux doigts.

Vos mains redeviennent « propres » ;-). Jusque-là j’étais pas trop mal c’est la suite qui n’a pas suivie …

Rouler la pâte en boule et la remettre dans le saladier recouvert d’un linge.

IMG_20130914_135138

La laisser reposer  jusqu’à ce qu’elle ait (en principe) doublé de volume.

D’après mon cher livre : 30 minutes de repos suffisent mais sur un bain marie éteint (je n’ai pas vérifié encore).

Travailler la pâte 1 minute et  incorporer les pépites de chocolat.

IMG_20130914_153851

Séparer le pâton en 4 portions égales et aplatir chaque portion sur environ 22 cm de long avec la paume de votre main (je n’ai pas calculé perso…).

Pensez à bien répartir les pépites uniformément sur le long du boudin sinon à certains endroits cela sera un peu sec. 

Si vous voulez également suivre mon idée : enfoncer au milieu 3 demi-carrés de chocolat noir en les répartissant sur la longueur.

IMG_20130914_154556

Rabattre le côté le plus éloigné de vous jusqu’au milieu puis rouler dans le même sens pour obtenir un boudin.

Répéter l’opération pour les 3 autres morceaux.

IMG_20130914_154754

Poser les boudins sur les moules à baguettes et laisser reposer 1h ou plus jusqu’à ce que la pâte ait doublé de volume (dans la théorie).

Préchauffer le four à 225°C.

A l’aide d’une lame de couteau très fine, faire des incisions parallèles, en biais sur le dessus de chaque boudin.

IMG_20130914_174037 (1er essai)

20151024_153924

(2ème essai : ça a quand même mieux gonflé)

Ajouter un récipient remplit d’eau sous la grille.

Enfourner alors pour 13 minutes à 225°C puis abaisser la température à 180°C pendant 7 minutes.

IMG_20130914_174150

Laisser refroidir les baguettes sur une grille avant de les déguster.

Alors le résultat?

Flûtes ou baguettes ?! ;-)

Pour mon 2ème essai, voici le résultats : un peu plus gonflé que la 1ère fois :-)

2015-10-24_1445696441

2015-10-24_1445696498

Suggestion : réchauffer les flûtes quelques secondes au grille pain pour qu’elles reprennent leur moelleux.

Sinon, trempez-les dans une boisson chaude ;-)

En alternative, j’avais également trouvé cette recette qui semble utiliser davantage de levure :

http://www.odelices.com/recette/baguettes-viennoises-r304/

Et vous, quel résultat obtenez-vous? :-)

Partager :

Vous avez testé cette recette ?

Laissez un commentaire :-)